Enjeux et entretien, l'avant match de FC Nantes - PSG

À quelques jours de l’ouverture de sa campagne européenne face à la Juventus, les hommes de Christophe Galtier auront à cœur de s’imposer ce samedi soir sur la pelouse nantaise (21h).

PSG.fr

Faire souffler !


Ce mois de septembre commence en trombe pour les Parisiens ! Le rythme s’étant élevé à 1 match tous les 3 jours, il faudra faire tourner contre Nantes pour préserver la fraîcheur au sein de l’effectif. On peut notamment s’attendre à voir souffler une bonne partie de l’équipe titulaire dès le coup d’envoi. Neymar, Mbappé ou encore Verratti pourront vraisemblablement commencer cette rencontre sur le banc. Le retour à la compétition de Kimpembe et Sarabia tombe à pic pour Christophe Galtier qui pourra s’appuyer sur son effectif au complet.


Un air de déjà vu


Le 30 juillet dernier, les rouges et bleus gagnaient leur premier titre de la saison en s’imposant largement 4 buts à 0 face aux Canaris (Trophée des Champions). C’est donc pour la 2e fois (déjà) que les 2 équipes se rencontrent cette saison. De retour à la Beaujoire, les Parisiens auront forcément en mémoire leur pathétique prestation réalisée en février dernier (3-1). De quoi donner une motivation supplémentaire aux joueurs de Christophe Galtier avant de débuter cette rencontre.


À l’aube du très attendu PSG - Juventus, les Parisiens devront d’abord jouer avec sérieux ce samedi soir à Nantes. Engranger un maximum de confiance et ne pas se faire avoir par un visage nantais complètement différent depuis juillet dernier, seront les clés de ce match.


Laissons maintenant la parole à Emmanuel Merceron (@ManuMerceron), un supporter nantais, qui a ouvertement répondu aux questions de la rédaction du Journal des Princes :


Quelques heures après la fin de la période de transferts, quelles sont vos ressentis sur le mercato nantais et vos objectifs pour la saison ?


Ce n'est pas une surprise, le mercato nantais est plutôt loupé. Le club a perdu 8 joueurs en fin de saison dernière, mais n'en a pris que 4. Les Kita ont remplacé KoloMuani, Coulibaly et Augustin, mais n'ont pas investi dans des ailiers ou dans des défenseurs. La grande majorité des supporters nantais est dans l'incompréhension la plus totale. L'année du retour en Coupe d'Europe, l'année des 4 descentes sèches, Kita décide de n'investir que très peu sur le marché.Sissoko, Ganago, Mohamed et Guessand sont arrivés. Ce sont de bons joueurs, mais nous restons très faibles sur les latéraux, et trop juste en effectif en défense centrale et sur les attaquants de coté. Antoine Kombouaré à lui-même fait part de sa déception et de son incompréhension sur l'attitude de son président cet été. Ils avaient un an pour préparer ce mercato avec les fins de contrat annoncé de nos joueurs, ils n'ont rien fait, ou alors sans aucune préparation et un grand amateurisme dans les négociations. Tout cela fait que nos objectifs pour cette saison sont très mesurés. Il faut finir au-dessus de la 17e place coûte que coûte cette année.


Le calendrier nous offre nos premiers rendez-vous européens la semaine prochaine, qu’attendez-vous dans la gestion des effectifs côté Nantes, mais aussi Paris ?


Antoine Kombouaré devrait aligner la grosse équipe face au PSG, et plutôt faire tourner en Europa League. Comme je le disais, l'effectif n'ayant pas été renforcé quantitativement, on ne peut pas se permettre de faire tourner en L1. Les jeunes, nombreux cette année, du fait du mercato loupé, auront probablement leur chance en Coupe d'Europe. Coté PSG, vu que le 1er match est directement un gros rendez-vous, j'imagine Galtier faire tourner, mais il semble ne pas trop oser sortir les 3 de devant, donc à voir. Mais je vois des cadres au repos ou sur le banc face à Nantes.


Avec la première journée de Ligue des Champions mardi, Nantes pourrait surprendre un PSG en rotation et aller chercher la revanche du Trophée des Champions ?


C'est ce qu'il s'est passé la saison dernière. On vous prend entre les 2 matchs du Real Madrid et on vous bouge totalement en menant 3-0 à la mi-temps. Quelques parisiens seront peut être revanchards de ce match à la Beaujoire ? C'est clair que c'est un bon moment pour vous jouer, en mettant une grosse intensité et de l'agressivité. Mais le PSG version Galtier ne semble pas pouvoir se désunir comme celui de Pochettino et sombrer comme vous l'aviez fait à Nantes l'année dernière ne me parait plus d'actualité.


Et pour finir, quel est votre pronostic ?


Je vois l'exacte revanche de l'année dernière et un FC Nantes 1-3 PSG, Lafont ne sera pas tous les ans en mode 10/10 !