Enjeux et entretien, l'avant match de PSG - Juventus

Paris lance sa saison européenne ce soir, au Parc des Princes, avec d'entrée, le grand choc face à la Juventus. Avant d'enfiler nos crampons, revenons sur toutes les informations du match et explorons la vision d'un supporter bianconeri avant la rencontre.

PSG.fr

Un match qui motive


C'est le retour des étoiles à Paris. Des mois de frustrations après la désillusion de l'élimination face au Real Madrid, une nouvelle page se présente devant les Parisiens avec une tout autre mentalité. Si le début de saison canon fait rêver ses supporters, c'est bien en Ligue des Champions que les Rouge & Bleu sont attendus. Et quoi de mieux qu'un défi pour ouvrir notre campagne européenne. En effet, historiquement, le PSG n'a jamais réussi à surprendre le club de la Vieille Dame. Sur 9 rencontres entre les deux clubs, Paris s'est imposé 0 fois. En plus de ça, la défaite de 1997 en Super Coupe d'Europe reste encore aujourd'hui, avec la Remontada, la plus large défaite de l'histoire du PSG. De quoi motiver nos hommes à sortir les armes.


L'heure des retrouvailles


Le casting de la rencontre est aussi un élément qui attire l'attention. Nous connaissons déjà les ressources côté PSG, avec une attaque 5 étoiles, un milieu qui respire le talent, une défense qui sort les gros bras et un gardien qui n'hésite pas à montrer sa grandeur. Mais de l'autre côté des Alpes, les Italiens débarquent en France avec un air de déjà vu. He oui, nous l'avions attendu, le Parc des Princes à l'honneur de retrouver Adrien Rabiot, convoqué par Massimiliano Allegri. Attention aux oreilles. Pour l'accompagner, l'ex-parisien, tout juste arrivé à Turin, Leandro Paredes retrouvera Paris et ses anciens coéquipiers. Un plaisir qui est, lui pour le coup, réciproque et partagé avec les supporters. Il ne manquera plus qu'Angel Di Maria, qui ne fait pas le déplacement à la suite d'une blessure à l'adducteur.


Laissons maintenant la parole à Marco (@iljuventino08), un supporter de la Juventus, qui a ouvertement répondu aux questions de la rédaction du Journal des Princes :


Après un mercato mouvementé, quelles sont tes attentes pour cette campagne européenne ?

Disons que, bien que le mercato ait été mouvementé côté Juve, je ne suis pas satisfait. La Juve manquait cruellement d’un latéral gauche la saison dernière et n’a rien fait pour combler ce poste où Alex Sandro n’assure même plus le minimum syndical. Ce mercato n’est pas celui que j’aurai souhaité à titre personnel, mais c’est un mercato « Made in Allegri », composé de joueurs expérimentés et « prêts à l’emploi ». De mon côté, j’aurai trouvé plus judicieux d’investir sur des latéraux ainsi que sur des joueurs plus fiables physiquement. En effet, que ce soit Paredes, Di Maria, Milik ou encore Pogba, ce sont des joueurs qui montrent des faiblesses physiques depuis plusieurs saisons.

Concernant le parcours en Ligue des champions, on sait que la Juve a énormément de mal en Europe depuis 4 ans en enchaînant des éliminations face à l’Ajax, Lyon, Porto et Villareal, et malheureusement, je pense que cette saison ne sera pas meilleure. Le manque de jeu et d’idée proposée par Max Allegri risque de nous être fatal assez rapidement, à mon humble avis.

Avec ce début de saison et les absences, penses-tu que la Juventus est prête pour affronter cette équipe de Paris ou il manque encore quelques matchs de réglages ?


La Juve c’est la Juve, elle sera toujours prête pour les grands rendez-vous. Après, je mentirai en disant que je vois une victoire Juventina. Les prestations de la Juve depuis plus d’un an sont absolument catastrophiques et indignes d’un club aussi grand que le nôtre. Peu importe l’adversaire, notre équipe sera dominée dans le jeu et ne frappera que très (trop) peu au but. On le voit d’ailleurs avec les dernières confrontations face à la Fiorentina (la dernière en date étant ce week-end): en 5 rencontres face à la Viola depuis le retour d’Allegri, la Juve n’a tiré que 5 fois ! Cela démontre à quel point cette équipe se laisse marcher dessus et espère un exploit individuel pour s’en sortir.


Face à une équipe comme Paris, j’imagine une Juve défensive et recroquevillée sur elle-même en priant un exploit offensif. Notre défense tient uniquement grâce à Bremer et je pense qu’avec des joueurs tels que Danilo, Bonucci ou De Sciglio pour l’épauler face au trio offensif Mbappe - Messi - Neymar, Bremer risque de se retrouver bien seul dans la bataille. J’espère tout de même voir une Juventus se présenter au Parc des Princes avec la rage aux dents !

Di Maria absent, c’est une grosse perte ? Et Rabiot et Paredes vont retrouver le Parc des Princes, as-tu des attentes spéciales sur leurs performances ?

Oui, Di Maria est une grosse perte. On l’a vu lors de son premier match, Angel est un joueur d’une classe supérieure. Avec l’absence de Chiesa et le départ de Dybala cet été, Di Maria est le seul joueur offensif capable de faire la différence aux côtés de Vlahovic. Sans lui, nos seules ressources offensives résident en Kean, Milik et Kostic.


Concernant Rabiot et Paredes, j’attends de voir un Rabiot sur le banc ! Plus sérieusement, Rabiot n’a pas la carrure pour prétendre à une place de titulaire à la Juventus. Depuis son arrivée, il démontre une certaine nonchalance sur le terrain et ne prend pas le moindre risque dans son jeu. Pour le bien de la Juve, je n’espère pas le voir sur le terrain face au PSG. Paredes quant à lui, est le joueur rêvé par Max Allegri au poste de Regista. Il n’a à l’heure actuelle qu’un seul match à son actif, mais j’ai espoir qu’Allegri puisse en tirer du positif au vu de son obsession pour lui. Paredes à l’avantage de connaître à la perfection l’effectif parisien et ses faiblesses et pourra, je l’espère, jouer de ses vices en notre faveur.

Avec ce que propose le PSG depuis le début de saison, quel est le poste à renforcer côté Juventus pour tenir le match ?


Je pense très sincèrement que notre défense et plus particulièrement nos latéraux seront nos grands points faibles face au PSG. La vitesse de Neymar et Mbappe soutenue par la vision de Messi risque d’être très difficile à gérer pour Danilo/Cuadrado, Bonucci et De Sciglio (Alex Sandro étant blessé). J’espère voir une petite surprise aux côtés de Bremer en défense centrale avec une présence du jeune Gatti pour qui un match comme celui-ci représenterait un défi immense.

Pour être plus général, la défense est loin d’être le seul point faible de la Juve. Le réel point faible se trouve sur le banc turinois, en la personne de Max Allegri. Je pense au plus profond de moi-même qu’un effectif comme celui que possède la Juventus, entraîné par quelqu’un ayant un minimum l’envie de jouer un football divertissant, serait suffisant pour rivaliser face au PSG. Cependant, Max est aux fourneaux et je pense donc que ça ne sera pas suffisant pour espérer une victoire.


Et pour finir, quel est ton pronostic ?

J’espère une victoire Juventina, comme toujours. Malheureusement pour cette fois-ci, j’imagine un score de 3-1 en faveur du PSG. J’imagine un but de Vlahovic sur coup de pied arrêté pour ouvrir le score, puis une défense qui souffrirait bien trop face à l’attaque parisienne et qui finirait par concéder trois buts coups sur coups.