Finale CDF I Yzeure - PSG : le résumé du match

Déplacement particulier pour le Paris Saint-Germain qui se retrouve au Stade de Bellevue, à Dijon, pour la grande finale de la Coupe de France. Le rendez-vous est donné face à Yzeure, actuel troisième de deuxième division.
Finale Coupe de France PSG Yzeure féminines
Getty Images / PSG

Récemment éliminée de Women's Champions League en demi-finale, face aux monstres lyonnaises, l'équipe féminine du PSG souhaite terminer cette saison en beauté. Après un parcours parfait pour accéder à cette finale, venant à bout de Dijon, Lyon, Montpellier et enfin Fleury 91, les joueuses ont fait le plus dur. Paris arrive déterminé, avec ses habituées. Voici la composition : Voll – Lawrence, De Almeida, Dudek, Karchaoui – Fazer, Geyoro, Däbritz – Diani, Bachmann, Katoto.


Les Parisiennes ne sont pas venues pour faire durer le suspense. Dès la première possession, à la 3e minute de jeu, Katoto donne l'avantage au club de la capitale. L'humble célébration de la meilleure buteuse de l'histoire du PSG annonce le programme. Avant la 10e minute, le score se voit doubler, puis tripler. L'écart est trop important pour les joueuses d'Yzeure. Les actions se multiplient, le score monte sans ralentir jusqu'à la 30e minute. Du haut d'un triplé de Katoto, un but de Paulina Dudek, d'Ashley Lawrence et de Sara Dabritz, les 22 actrices retrouvent les vestiaires sur un appétissant 0-6.


La seconde période est plus calme. Quoique... Après un poteau de Grace Geyoro, Ashley Lawrence redonne le ton à la 59e minute. Une magnifique enroulée après un bon déplacement dans l'axe. C'est un doublé pour la Canadienne. Pour faire tourner et laisser du temps de jeu à tout le monde, Katoto, Diani et Bachmann laissent leur place à Huitema, Baltimore et Estelle Cascarino. Le score n'évolue plus, mais la domination est nette, aucune place pour la peur chez nos féminines. Il faudra attendre la 72e minute pour voir les dernières miettes récupérées par les Parisiennes. Sara Dabritz vient aussi inscrire cette rencontre par son doublé, c'est le but qui terminera cette belle après-midi.


Un match à sens unique qui vient récompenser, avec l'odeur du mérite, la superbe saison parisienne. Paris est couronné de sa troisième Coupe de France, après celle de 2010 et celle de 2018 !