Hugo Ekitike, le nouveau Prince du Parc

Arrivé cet été au Paris Saint-Germain, Hugo Ekitike peut passer Noël avec le sourire. En difficulté depuis le début de saison, le nouveau Parisien se libère dans le temps additionnel et fait enfin crier son nom au Parc des Princes. Retour sur la belle histoire d’un jeune buteur qui signe dans son club de cœur.

PSG.fr

Des premiers pas de géant


La belle histoire commence le 16 juillet 2022. Le contrat est signé, les supporters sont informés, Hugo Ekitike débarque à Paris. Grand fan du club de la capitale, le Rémois séduit les dirigeants parisiens avec sa première saison professionnelles au Stade de Reims. Du haut de ses 189 centimètres, le buteur se révèle au cours de la saison 2021/22 avec 11 buts en 26 matchs, et 4 passes décisives. Une saison de haute voltige pour une jeune attaquant de 19 ans, qui voit son temps de jeu interrompu après sa blessure. Un ischio qui ne résiste pas au froid du mois de février, et les médecins lui ordonnent un repos de trois mois. La fin de saison arrive vite mais Hugo fait son retour dans la ligne offensive rémoise le 8 mai 2022. Il reste alors 3 rencontres pour retrouver les sensations du but. C’est chose faite, et Ekitike marque l’histoire de son empreinte. Reims reçoit Nice pour le compte de la dernière journée de Ligue 1. Il faut seulement 9 minutes au français pour retrouver le chemin des filets. Une réalisation synonyme de record. À 19 ans, Hugo Ekitike devient le plus jeune joueur de l’histoire du Stade de Reims à atteindre les 10 buts en championnat.

But Hugo Ekitike Stade de Reims
Stade-de-reims.com

Une saison remarquable qui tape dans l’œil des plus grands clubs d’Europe. Les plus intéressés sont les dirigeants de Newcastle, qui proposent 46 millions d’euros au club français. C’est du côté du joueur que le transfert coince. L’attaquant veut patienter et évoluer sans griller les étapes, et l’Angleterre s’annonce comme une première marche trop haute. Une tranquillité qui va jouer en faveur du Paris Saint-Germain, qui vient s’offrir le jeune buteur sous prêt avec obligation d’achat.


« C’est le choix du cœur ! »

Paris entre dans une nouvelle ère, avec de nouveaux dirigeants et un entraîneur inédit. Le profil d’Hugo Ekitike correspond parfaitement avec l’état d’esprit installé au club. Gardant un œil vers le futur, le jeune buteur évolue désormais entre les meilleurs attaquants d’Europe. Une situation rêvée pour le français, grand fan du PSG, qui se montre réjoui de porter les couleurs parisiennes : « C'est un club où évoluent les plus grands joueurs, où il y a un staff de qualité et d’expérience, l’envie de remporter tous les titres dans toutes les compétitions. Il y a tout ici pour que je puisse progresser. Tous les ingrédients sont réunis, donc c'est un choix logique pour moi d'être ici. Enfin, j'ai moi-même de la famille en région parisienne, et j’ai toujours suivi le Paris Saint-Germain. Tout ça a rendu très naturelle mon envie de rejoindre ce club. C’est le bon choix pour moi d'être ici ! », déclare le joueur au micro de PSG.TV.


Hugo est critiqué


Les bases sont posées, l’aventure peut commencer. Le numéro 44 fait ses grands débuts à dix minutes de la fin de la première journée de Ligue 1, au Stade Gabriel Montpied de Clermont. Une partie remportée 5-0 par le club Rouge et Bleu, sans offrir de possibilité à Ekitike d’inscrire son premier but. Les matchs s’enchainent, l’attaquant n’y arrive pas. Avec une petite moyenne de 25 minutes jouées par match et 2 titularisations, difficile de trouver les espaces pour faire crier les supporters. Les premières critiques apparaissent naturellement. Une remise en cause des supporters sur l’apport de la présence du buteur dans l’effectif est constatable rapidement. Entre Kylian Mbappé, Lionel Messi et Neymar Jr, la place dans la ligne de départ est inaccessible. C’est alors le manque de décision dans la rotation de Christophe Galtier qui vient sur la table. Pourquoi ne pas faire débuter Hugo Ekitike en championnat pour faire souffler les indéboulonnables ? À titre de comparaison, Pablo Sarabia monte à hauteur de 3 son nombre de titularisations et 27 minutes son temps de jeu moyen. Des décisions blâmées, face à un jeune joueur en quête de confiance dans un nouveau club, et à la recherche de son premier but.

PSG.fr

L’hiver au chaud


Une période creuse qui ne déconcentre pas l’attaquant. Plein de détermination pour s’imposer dans cette équipe, Hugo se montre rigoureux et concerné. Il se présente avant tout le monde aux entrainements et n’hésite pas à raccourcir ses jours de repos pour s’exercer. Une volonté qui paye. Avant la trêve qui laisse place à la Coupe du Monde, le Père Noël passe avant l’heure pour le jeune français. Le rendez-vous est donné le dimanche 13 novembre 2022, au Parc des Princes. Ekitike entre en jeu, en veut, intercepte la balle, et vient agrafer Benoit Costil à la 84e minute. Une libération pour le joueur, mais aussi pour ses coéquipiers, qui fêtent cette première avec un chambrage bien mérité. Il s’exprime en fin de match sur l’évènement : « J'ai rêvé de marquer ici, j'en ai fait des rêves et je m'en suis rapproché. (…) C'est magnifique, je ne vais pas vous mentir, quand la balle rentre, que je sens que le stade s'arrête et que la foule se lève... Ça fait quelque chose au cœur. Moi, c'est ma sensation préférée. Celle qui me fait le plus de bien et c'est ce que je préfère en tant qu'attaquant. Marquer des buts et marquer ici. Je vais bien dormir ce soir ! »

PSG.fr

Une délivrance nécessaire pour lancer définitivement le récit Ekitike au PSG. Pour le futur, l’histoire peut réserver ses surprises. Si pour le moment, ce but est synonyme de fierté et de belle image anecdotique d’un passionné de football qui marque dans son stade, le propos peut rapidement tourner en nom légendaire dans le club de la capitale. Tout est réuni pour offrir à Hugo Ekitike une belle carrière au PSG. Christophe Galtier aura besoin de lui dans les prochaines semaines pour reposer les mondialistes, les supporters espèrent retrouver un buteur tranchant, plein de confiance et de détermination pour les grandes rencontres prévues.