Le récital des Parisiens face au Maccabi Haïfa

Pour le compte de la 5e journée de la phase de groupe de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain reçoit le Maccabi Haïfa. Une victoire est nécessaire afin d’au moins valider une qualification pour la première double confrontation à élimination directe. Avec une composition sans Verratti, suspendu, et Kimpembe, qui débute sur le banc, un peu juste pour débuter. Le PSG évolue à 4 défenseurs derrière. Un système mis en place par Christophe Galtier depuis le match contre l’OM.


Voici le XI : Donnarumma - Hakimi, Marquinhos (c), Sergio Ramos, Bernat - Fabian Ruiz, Vitinha, Renato Sanches - Neymar - Messi, Mbappé.

PSG.fr

Domination totale


Le PSG joue chez lui et dicte ses règles. Dans un système à 4 défenseurs et 3 milieux, le PSG règne sur tous les compartiments du jeu. Malgré une certaine fébrilité au niveau des duels aériens surtout sur les phases offensives israéliennes, où les Parisiens concèdent deux buts sur deux duels aériens manqués, et avec une sortie plus qu’hésitante de la part de Gianluigi Donnarumma sur le premier but de Maccabi. Offensivement, le PSG gifle son adversaire du soir et lui inflige 7 buts, avec un trio d’attaque Messi - Neymar - Mbappé en feu.


Le trio magique


Le PSG donne une leçon offensive, avec un Mbappé jouant de manière plus simple, un Messi créateur et un Neymar percutant qui vient faire le lien entre le milieu et l’attaque. Le PSG ne pouvait que dérouler hier soir. Avec un doublé de Mbappé, un doublé de Messi et un but de Neymar, le trio a plus que brillé et a emmené les Rouge et Bleu vers la victoire et la qualification.


Un autre trio s’est aussi démarqué, et il était au milieu de terrain. Le trio composé de Vitinha, Fabian Ruiz et Renato Sanches, dans la maîtrise, rassure les supporters. Mélangeant percussions, force athlétique, récupération de balle, et précision de passe chirurgicale, le trio du milieu de terrain a aussi joué un rôle très important dans la large victoire parisienne.


Un autre milieu, très jeune milieu, va se démarquer en effectuant ses premières minutes en Ligue des Champions avec la tunique parisienne, le titi Warren Zaïre-Emery.

PSG.fr

La nouvelle génération parisienne.


Avec quelques minutes jouées, Warren Zaïre-Emery devient le plus jeune joueur de l’histoire du club a foulé la pelouse lors d’un match de ligue des champions, une première plutôt réussie, avec notamment quelques transmissions et une sérénité remarquable, de très bon augure pour la suite. Le club a un joyau entre les mains, et il ne doit pas le laisser nous glisser des mains.