Les titis dans le top du classement européen

Paris, Leipzig, Juventus, Milan, Leverkusen, les titis parisiens performent en Europe cette saison. Vous les voyez briller tous les week-ends, la formation parisienne se porte très bien et se place même parmi les meilleures d'Europe.
© C.Gavelle / PSG

Ce lundi, l'Observatoire du football CIES dévoile le top 50 des clubs dans le monde ayant généré les plus grosses recettes depuis 2015, grâce aux ventes des joueurs formés dans leurs centres de formation. Le podium est composé de Benfica (379 millions d'euros), le Real Madrid (330 millions d'euros), et de Monaco (285 millions d'euros), pour mettre la France à l'honneur. Si la formation lyonnaise, récompensée de la 5ème place (270 millions d'euros), n'a plus rien à prouver non plus, cinq autres clubs français se partagent le classement. C'est à la 25e place que nous retrouvons le PSG, avec 117 millions d'euros de bénéfices à travers ses jeunes pépites. Derrière, se glissent Rennes (26ème), Saint-Étienne (33ème), Bordeaux (34ème) et Toulouse (45ème).


Une place méritée pour les parisiens qui ont construit un centre de formation de qualité, qui sonne comme priorité ces dernières années. Les pensées rebondissent directement vers la belle évolution de Christopher Nkunku, Moussa Diaby ou Mike Maignan. Cette 25ème position peut aussi laisser un sentiment d'inachevé quand on survol les montants des ventes de ces derniers : 13 millions d'euros pour Nkunku, 15 millions pour Diaby et 1 million pour Maignan. Voire à nous questionner sur notre place dans ce classement, si la confiance et le temps de jeu avait été d'autant plus important pour nos anciens titis. Une interrogation qui nous poursuit encore de nos jours, face à la gestion de Xavi Simons, Edouard Michut ou encore Ismaël Gharbi.