Les U19 brillent face à la Juventus en Youth League

La plus belle des compétitions revient aussi pour les U19 à travers la YouthLeague. Quart de finalistes la saison dernière, nos Titis ouvrent leur campagne européenne, au stade Georges Lefèvre, face à la Juventus. Dirigés par les jeunes Élite Warren Zaïre-Emery, Ismaël Gharbi et El Chadaille, voici les 11 joueurs titulaires : Mouquet - Fernandez Veliz, El Hannach, Bitshiabu - Lamy, Bagbema, Zaïre-Emery, WaMungu - Lemina, Housni, Gharbi.

GettyImages / PSG

Les diamants brillent


Les Parisiens engagent cette première partie avec beaucoup d’intensité. Et les jeunes ne rigolent pas. Sur la première incursion dans la surface adverse, le PSG ouvre le score à la 2e minute, après une belle combinaison entre Ismaël Gharbi et MuntuWaMungu. Ilyes Housni, seul face au but, conclut facilement. Un début de partie idéal pour nos Titis, Warren Zaïre-Emery récupère la balle au milieu du terrain, contre seul et file droit au but. Il place la balle dans les filets avec un lob bien dosé sur Simone Scaglia, le gardien turinois.2-0, et on joue seulement la 7e minute. Il faudra attendra la 11e minute pour tomber sur notre première inquiétude. Sur un face-à-face, le ballon butte sur Louis Mouquet, bien sorti. Mais Paris va bien redescendre de son nuage après une erreur de dégagement sur un coup-franc bianconeri. La Juventus réduit l’écart à la 16e minute. Le rythme se calme sur le terrain, mais les Parisiens dominent. De belles tentatives à la 22e et 25e minute, mais le cadre n’est pas trouvé. Les. Rouge et Bleu se font une nouvelle frayeur à la 34e minute, encore sur coup-franc. La tête italienne est trouvée, mais la balle passe à côté du poteau. Il est donc l’heure de se rassurer à nouveau pour Paris. Sur le contre suivant, IleyHousni est trouvé dans la profondeur et fait à nouveau le break en glissant le ballon sous le gardien de la Juventus. Les Parisiens retrouvent des couleurs et dominent à nouveau. Les grosses occasions s’enchaînent, c’est presque au fond. Le chemin des filets est enfin retrouvé juste avant la mi-temps grâce à Ismaël Gharbi trouvé dans la profondeur, qui lob à la perfection le gardien adverse. Et ce n’est pas terminé. L’arbitre donne 3 minutes de temps additionnel, ce qui donne le temps à Noha Lemina d’enfoncer les Italiens. Fin de la première période, la partition est parfaite.


Dans la gestion


Le début de la seconde période est donné par les Italiens. Le match ne baisse pas en intensité les nos jeunes continuent leur festival. Si les actions concertent ne se présentent pas, le contrôle du ballon dans le coeur du jeu est total. Paris étouffe Turin et fait tourner. Noha Lemina laisse sa place à la 55e minute pour laisser place à QueyrellTchicamboud. Les minutes passent, c’est à la 61e minute que les Bianconeri vont enclencher leur première frappe. Contré, le ballon file en corner, qui ne donnera rien. Paris s’organise très bien en contre et Ismaël Gharbi passe proche d’élargir le score sur un face-à-face avec le gardien de la Juventus. Le ballon est touché par le portier, corner, sans suite. Place maintenant, à la 72e minute, à un double changement côté parisien. Ismaël Gharbi, auteur d’un très gros match, sort avec des crampes et laisse sa place à Kamil Bensoula. Aussi, ZoumanaBagbema laisse sa place à Ethan Mbappé, 15 ans. Cette période de flottement laisse les Turinois s’installer dans le côté parisien, qui obtiennent un coup-franc à l’entrée de la surface. Luis Hasa tir ce coup de pied arrêté directement dans la lucarne pour réduire le score. On joue la 77e minute et le score est de 5-2. Mais attention, dans la minute qui suit, l’arbitre de la rencontre désigne le point de penalty pour joueurs de la Juventus. Les Titis se font doucement remonter et le score monte désormais à 5-3. Il reste 10 minutes de jeu et les deux équipes intensifient le jeu. Dans le feu de l’action des dernières 5 minutes, le capitaine turinois fait la faute de trop et obtient un deuxième carton jaune. La Juventus va donc terminer à dix. Dans la gestion, Paris se procure les dernières occasions, sans réussite. Pas d’autre but dans cette seconde période, les Titis brillent sans grande difficulté dans cette première manche de phase de groupes, face aux finalistes de la dernière édition. Sur un score de 5-3, l’avenir s’annonce brillant.