Paris invaincu sans convaincre

En attendant les mondialistes, envoyés au Qatar pour la Coupe du Monde, l'heure est au bilan de cette première partie de saison au Paris Saint-Germain. De l'arrivée de Christophe Galtier, au retour du grand Lionel Messi, coup d'œil sur le début de saison Rouge et Bleu.


Un Marseillais à Paris


Arrivé en juillet dernier à Paris, l'objectif de Christophe Galtier est clair : redonner le goût du jeu à un Parc des Princes anesthésié par le passage très décrié de Mauricio Pochettino. Malgré un championnat de France glané au nez et à la barbe du PSG, la venue de Galtier à Paris pose beaucoup de questions. Un passage mitigé à Nice, le sentiment que Galtier n'a pas la carrure de gérer les stars du vestiaire du club de la capitale. Mais alors, que penser du bilan de sa première partie de saison à Paris ?


Mission séduction réussie


Une pré - saison réussie avec un nouveau schéma tactique mis en place par le technicien français, Galtier attire les éloges grâce à un style de jeu qui était attendu par les supporters et qui permet de mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. Un premier pas réussit, il est temps de commencer la saison. 21, c'est le nombre de buts du Paris Saint-Germain sur les 4 premiers matchs en Ligue 1. Des joueurs heureux, un 3-5-2 qui plaît, des résultats satisfaisants. Galtier prouve qu'il peut mener ce groupe très loin et qu'il peut faire du jeu !


La patience est une vertu


C'était trop beau pour être vrai ! Tant d'éloges, de satisfaction, de joie, de clameur. Puis au final, rien. La "Totof Ball" qu'il disait sur Twitter ! Restons lucides et humbles, les premiers matchs étaient de grandes qualités certes, mais c'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens ! Les débuts sont prometteurs, la suite l'est moins. Paris stagne dans le jeu, bousculé en défense, mais joyeux au milieu. Les résultats sont là, le jeu n'y est plus. Les matchs se suivent et se ressemblent, l'euphorie du début de saison semble laisser place à l'inquiétude en vue des grandes rencontres.


The Champions !


Nous y sommes ! Le graal que tous les Parisiens rêvent de toucher, la Ligue des Champions, la plus belle des compétitions. Favori de son groupe avec : Benfica, la Juventus et Maccabi Haïfa, le bilan de Paris pour cette phase de groupes de la LDC reste très en deçà de ce qu’on attend. Une fois de plus, les Parisiens ont une nouvelle fois surpris tout le monde en terminant deuxième de son groupe. Décevant face à Benfica avec deux matchs nuls, bousculé face à la Juve et surpris à Maccabi, la phase de groupes du PSG n’est pas à la hauteur des espérances. Les Parisiens ont souvent dû compter sur le trio Messi, Neymar et Mbappé qui ont permis à Paris de prendre le dessus face à la Juve et Haïfa. Défensivement, c’est là où le bât blesse. Des espaces dans le dos de la défense, perdant dans les duels aériens et un Marquinhos en difficulté depuis le match face au Real Madrid l'an dernier. La phase de poule du PSG montre assez bien que le jeu de Galtier n’a guère évolué et se repose souvent sur ses stars, une première campagne qui se termine sur une deuxième place, et un voyage chez nos voisins allemands, le Bayern Munich, pour amorcer les huitièmes de finale.


La satisfaction de la saison !


MESSI ! MESSI ! MESSI ! Cette saison, l’Argentin nous a offert ce qu’on attend de lui. Ce que les supporters ont voulu à son arrivée à Paris, après sa première saison compliquée. La deuxième saison de la Pulga est synonyme de bonheur, de joie, d’émerveillement. Au four et au moulin, à la création et à la finition, cette fois-ci, Léo n’a pas tardé pour faire parler la poudre. Auteur de 12 buts et 14 passes décisives toutes compétitions confondues, l’Argentin nous a offert un récital en cette première partie de saison. Ne pas oublier aussi l’excellente saison de Neymar, Mbappé ou encore Vitinha.


Quel bilan tirer ?


Même si le jeu a stagné à force que les matchs s’enchaînent, le bilan reste positif dans l’ensemble. Galtier a su mobiliser et renforcer les liens de son groupe, Paris est invaincu cette saison. Un bon bilan à améliorer pour la suite de la saison.