Real Madrid - PSG : ce qu'en pensent les supporters

À quelques heures du grand rendez-vous, la pression commence à monter. Depuis Madrid, sur le terrain ou dans les tribunes, les Parisiens se tiennent prêts à réveiller le Santiago Bernabéu. En France, les supporters affichent aussi une grande vague de soutien et d'espoir. Voici les clés du match selon les fans !
Marco Verratti PSG Real Madrid Ligue des Champions
© C.Gavelle / PSG

Tonton (@TontonLivreur3) : "Je pense que le PSG va jouer en 433 avec Donnarumma - Hakimi, Marquinhos, Kimpembe, Nuno - Danilo, Verratti, Paredes - Mbappé, Icardi comme point d’appui, et Messi pour lancer Mbappé en profondeur. Le Real Madrid va tout tenter, va jouer haut en début de match. Il va falloir être capable de résister et être efficace en contre. Je suis confiant, mais il va falloir être aussi sérieux qu'au match aller je vois un match nul ou une victoire serrée pour nous, et une qualification au bout !"


Jonathan Ferdinand (@Jo_Ferdinand) : "Le PSG est très irrégulier cette saison, il est capable de faire un très grand match un soir, puis enchaîner avec cinq mauvais. On a vu du très bon et du très mauvais en Ligue des Champions aussi, pas qu'en Ligue 1. Donc j'attends un PSG aussi concerné, aussi cohérent, aussi déterminé qu'au match aller, j'attends un pressing efficace, une bonne agressivité et de la projection rapide. Mais je dirais que ce que j'attends le plus c'est le point fort du PSG l'an passé en Champions, le réalisme dans les deux surfaces, et j'attends que le PSG ait corrigé son point faible de la demi-finale contre Manchester City à savoir perdre le fil du match dans un temps faible, se laisser dépasser. D'un point de vue individuel, comme au match aller, j'attends beaucoup de Lionel Messi. Depuis le stade, j'ai vu ses quelques décalages, mais j'ai trouvé son match très moyen... Pas catastrophique comme certains veulent le faire croire, mais moyen et incompatible avec le projet de Mauricio Pochettino, si tant est qu'il y en est un. Ce soir, il doit faire taire les plus mal intentionnés. J'attends aussi beaucoup de Neymar qui en début de saison avait un peu un rôle de leader ; crier, encourager, replacer, faire les efforts défensifs c'est bien, maintenant il est tant de faire parler ses vraies qualités. Pour moi, le match va surtout se jouer au milieu et sur la forme des individualités devant, comme lors de la première manche. Si le trio de devant et le milieu parisien prennent le dessus sur le milieu madrilène et la paire Karim Benzema - ViniciusJr, je pense que le PSG a de grandes chances de se qualifier. Encore une fois, le PSG est capable de tout, il peut sortir un grand match, je vois bien Paris gagner 2-1."


Romain (@romainparlepsgg) : "Est-ce que l’ascenseur émotionnel Kylian Mbappé change quelque chose à l’excitation que l’on doit tout ressentir ? Assurément. Face à un Real Madrid qui au minimum assurera les relances, au maximum évoluera plus haut qu’au Parc, rien que sa présence nous assure 20 mètres de moins sur la position de la ligne défensive. Il est le seul qui ne tergiverse plus dans les derniers mètres. La seule valeur sûre au milieu des Neymar convalescent, Di Maria monotone et Messi réinventé. Le seul capable de récompenser le travail de l’ombre que font des Marquinhos, Donnarumma, Verratti, Nuno et j’en passe pour mettre en lumière les étoiles censées briller. Le seul capable de donner du sens à la bonne volonté de Lionel Messi. Le seul qui semble encore comprendre Neymar avec le ballon.Mbappé, c’est bien, j’ai utilisé 5 fois le mot seul, mais le meilleur est pour la fin : l’équipe ! Ce PSG absolument imprévisible est capable de tout et je crois au meilleur. L’avantage est court, mais quand tu sors d’une finale, que tu as éliminé le Barca de Messi ainsi que le grand Bayern sur 2 tours tu n’as plus de doute sur les capacités mentales du groupe. Alors tu mets de côté le contexte, tu te rends compte que ces matchs sont des parenthèses, et tu ne peux qu’être optimiste d’autant plus quand il s’agit du PSG ! Ma seule crainte ? Voir un PSG sur la défensive. Quand on connaît l’importance du facteur chance dans ce domaine, on préfère ouvrir le match. Mais Neymar est là, il déteste ça, et si Pochettino reconduit la structure à 3 défenseurs, tout le monde sera à l’aise dans une équipe qui aura le ballon ! Bref, tout repose sur le PSG, il y a un adversaire, mais comme d’habitude notre plus grand ennemi, c’est nous-mêmes !"


Yanis (@Yashiron93) : "Le PSG de Mauricio Pochettino n’est pas bon à l’extérieur. Pire encore puisqu’il ne s’est pas imposé la moindre fois cette saison en Ligue des Champions. On s’attend alors à ce que ce soit compliqué chez le recordman absolu de titres en C1. Si Paris veut continuer son parcours européen et espérer aller à Saint-Denis, il faudra retrouver l’efficacité devant le but, reproduire les bonnes choses du match aller comme le pressing collectif et le marquage individuel, et jouer davantage avec les latéraux. Le 4-3-3 classique de Pochettino devrait être le système utilisé au coup d’envoi, mais on peut espérer qu’en cours de match les joueurs passent à 3 derrière avec Danilo axe droit ce qui permettrait à Hakimi d’être considérablement plus haut ou à Marquinhos de sortir de son rôle de défenseur central et d’exercer un pressing haut par exemple. Le Paris Saint-Germain de la Ligue des Champions n’est pas le même que celui de la Ligue 1, Pochettino et ses joueurs vont bien préparer le match et ils auront à cœur de montrer qu’ils sont à la hauteur de l’événement. Le Réal Madrid va devoir attaquer pour rattraper son retard au tableau d’affichage donc si les Parisiens ne concèdent pas de but rapidement, ils auront pas mal de coups à jouer, car le Réal va assurément se découvrir. Les Madrilènes ne seront clairement pas apathiques comme à l’aller, mais si les Parisiens sont sérieux et efficaces, je les vois s’imposer au Santiago Bernabéu."


Ibracadabra (@ibracadabra_77) : "Le premier quart d’heure en point d’orgue, même si le but à l’extérieur n’est plus. Je ne vois pas le Real Madrid attaquer à outrance, Ancelotti connaît parfaitement la force de frappe du PSG et il ne va pas chercher non plus à se découvrir. Attention à la relation Benzema / Vinicius qui fonctionne à merveille cette saison. Bloquer Modric à la première relance sera la clé lui qui alimente si bien les attaquants madrilènes. J’attends un PSG conquérant, que tout le monde tire dans le même sens avec un Messi dans son "jardin". Ils vont rester focus sur Mbappé ce qui va créer des espaces à Neymar dans le dos de Carvajal. La clé du Match reste le milieu avec Marco Verratti. Mon pronostic, qualification du PSG."


Pour plus d'informations sur ce match, l'équipe vous invite à jeter un oeil sur le Journal des Princes du mois de février !