TDC : PSG - Nantes, le résumé du match

C'est la grande ouverture de la saison à Tel-Aviv pour nos Parisiens qui retrouvent le FC Nantes pour la reconquête du Trophée des Champions 2022.

Sergio Ramos but PSG
@PSG_Inside

Pour cette première, Christophe Galtier fait confiance à son fameux 352. Voici la composition : Gianluigi Donnarumma - Sergio Ramos, Marquinhos, Presnel Kimpembe - Achraf Hakimi, Marco Verratti, Lionel Messi, Vitinha, Nuno Mendes - Pablo Sarabia, Neymar Jr.


Le goût de la fête


Les Rouge et Bleu sont très attendus pour le retour à la compétition. Face à des Nantais asphyxiés en début de match, les hommes de Christophe Galtier ne trouvent toujours pas le chemin des filets. Les Parisiens se font peur, mais ils peuvent compter sur un Donnarumma présent, auteur d’une très belle parade en première mi-temps. Il faut attendre la 22e minute pour voir Lionel Messi ouvrir le score, effaçant Lafont d’un sublime dribble en concluant dans le but vide. Le club de la capitale met toujours autant d’intensité dans le match, mettant à mal la défense nantaise. Juste avant la pause, c’est au tour du génie brésilien Neymar de faire parler son talent. Après avoir obtenu une faute près de la surface de réparation, il se fait justice lui-même en inscrivant un magnifique coup franc qui finit dans la lucarne. 2-0 à la pause.

Ne jamais rien lâcher


La seconde mi-temps démarre sur les chapeaux de roue. Vers l’heure de jeu, sur une ouverture lumineuse de petit hibou vers Sarabia, l’espagnol centre en une touche et trouve Ramos qui s’y prend à deux fois et claque une talonnade parfaite au fond des filets. À noter les premières minutes de Mukiele sous le maillot parisien à la 79e minute. La fin de match se termine à 10 pour les Canaris, dû à une grosse faute dans la surface de réparation sur Neymar. Le penalty est transformé par le numéro 10 parisien qui inscrit donc un doublé dans cette rencontre. 4-0. Le PSG atomise son adversaire et remporte son premier trophée de la saison, démarrant ainsi de la meilleure des manières possibles.


L'homme du match de la rédaction : Neymar Jr, 8/10.