Vitinha livre ses ambitions au PSG

Première recrue de l'été 2022, Vitinha dévoile au micro de RMC Sport ses impressions sur la Ligue 1, son envie de réussir au PSG, l'entente avec les stars de l'effectif et sa relation avec Christophe Galtier et la direction.

Vitinha donne sa première interview au PSG
PSG.fr

Du Portugal à la Ligue 1


Arrivé de Porto, en Liga Portuguese, le milieu de terrain technique parle de son approche envers la Ligue 1 : "Le championnat français est très compétitif, un peu physique, très rapide dans le jeu. Et on va voir comment je réagis face à ces caractéristiques de jeu. Et comme je l’ai déjà dit quand j’ai signé pour le Paris SG, je veux aussi imposer un peu mon jeu, imposer un peu ma façon de jouer, pour que je sois important."


Il en profite pour développer un petit peu plus sur sa manière de jouer : "Quand je suis arrivé ici, j’ai dit que je n’aime pas trop parler de moi. Je préfère que chacun regarde et tire ses propres conclusions. Mais je peux dire que je suis un joueur technique. J’aime avoir le ballon, organiser, penser le jeu, créer. Dernièrement, notamment au cours de l’année qui vient de s’écouler, j’ai ajouté à cela ce que je n’avais pas autant avant: la partie défensive, l’agressivité, la réaction à la perte du ballon. Je suis aujourd’hui un joueur bien plus complet, même s’il y a toujours de la place pour progresser. Je suis preparadíssimo. On a toujours des choses à améliorer, même là où je suis plus fort. Je n’ai que 22 ans, je suis jeune. J’ai encore beaucoup à apprendre. On apprend toujours, mais moi j’ai vraiment beaucoup, beaucoup, à apprendre. Et je vais certainement beaucoup apprendre avec le staff technique, avec ses joueurs phénoménaux à mes côtés. On ne peut que progresser. Et c’est pour ça que je vais travailler tous les jours."


L'ambition de marquer les esprits


Le jeune joueur de 22 ans affiche clairement sa volonté de s'imposer dans son secteur de jeu, au cœur d'une concurrence élevée : "On est différents les uns des autres. On a des caractéristiques différentes. L’entraîneur tirera, certainement, le meilleur de chacun et il alignera celui qu’il jugera être le meilleur pour aider l’équipe. Moi, je dois travailler et aider l’équipe quand on fera appel à moi, être prêt à aider. N’importe quel joueur vient avec l’intention d’être titulaire. Qui veut être remplaçant? Ce qui est vrai, c’est que seuls onze joueurs peuvent débuter les matchs. Je dois être prêt à n’importe quel scénario. Si je joue, c’est parfait, c’est ce que chaque joueur veut si je ne joue pas, il faudra que je sois prêt à travailler encore plus."


Interrogé sur ses inspirations, il évoque ses moments aux côtés de grands milieux de terrains portugais : "J’ai pris un petit peu de chacun. J’aimais et j’aime beaucoup les voir jouer, mais je veux être Vitinha. Je veux moi aussi être une référence pour qu’un jour, plus tard, on pose cette même question à un autre joueur. Et c’est ce que je vais essayer de faire."


L'approche avec la nouvelle direction


Il aborde désormais sa rencontre avec Christophe Galtier : "L’entraîneur est arrivé il y a deux jours. Il a parlé au groupe. Les premières impressions sont bonnes. On a parlé de plusieurs choses, mais on n’a pas encore pu évoquer le modèle de jeu. Je sais qu’il a été champion avec Lille, c’est son point culminant qu’on connait tous. Je sais qu’il est resté huit ans à Saint-Étienne et l’année dernière, il était à Nice, avec une bonne cinquième place. Il a fait du très bon travail et on va faire en sorte pour que cette année, ce soit encore du bon travail. Le meilleur."


Naturellement, la question sur les premiers contacts entre lui et le PSG intervient : "Les contacts avaient été pris il n’y a pas si longtemps. Je connaissais les intentions du PSG et ça s’est fait naturellement. Je suis très reconnaissant au président, Nasser Al-Khelaïfi, à Luís Campos, à tous ceux qui m’ont donné cette opportunité. Être ici est un privilège et je vais tout faire pour que ça se passe le mieux possible. Je ne le connaissais pas personnellement." Il continue en parlant de Luis Campos : "Je l’ai connu lorsque le PSG m’a approché. C’est une personne extraordinaire, à qui je peux parler et sur qui je peux compter. Je sens que je peux lui faire confiance. Professionnellement, son CV parle pour lui. Il a une réputation incroyable en France, qui est le fruit de son travail, de ses succès. Et celui-ci en sera certainement un autre."


La cohabitation 5 étoiles


L'homme qui joue désormais avec Cristiano Ronaldo en sélection, et maintenant avec Lionel Messi en club, nous en dit plus sur la pression qu'il peut ressentir en partageant le terrain avec ces grands joueurs : "Je pense que personne n’est intimidé. Je me sens surtout chanceux de les avoir comme coéquipiers. Je me sens privilégié de partager le même vestiaire, les entraînements, les matchs, avec eux. Je vais tout faire pour que ça passe au mieux. Mbappé m’inspire que… j’ai envie d’atteindre son niveau. Il a un niveau incroyable, l’un des meilleurs du monde. Je vais tout faire pour atteindre ce niveau-là. Je suis dans le meilleur club pour le faire. Mais il manque beaucoup de travail pour le faire. Avec du travail, l’aide de l’équipe et la mienne aussi, je peux y arriver. C’est par ce prisme que je le vois, comme inspiration, c’est d’atteindre le niveau qui est le sien."