WCL l OL - PSG : le résumé du match

C'est le dernier grand événement de l'année pour le PSG. Si les Parisiens n'ont pas su se démarquer, les féminines, elles, tiennent la baraque. Ce dimanche, se joue le premier acte des demi-finales de la Women's Champions League, face aux septante championnes d'Europe de l'Olympique Lyonnais. Grace Geyoro et ses troupes se rendent au Groupama Stadium pour tenter de contrer la grande forme des Fenottes.
Twitter @PSG_Feminines

Oui ! Puis non...


Le match démarre en fanfare. Après une première action lyonnaise, les Parisiennes viennent assommer les sudistes et ses supporters. Marie-Antoinette Katoto, trouvée par Sara Dabritz après une récupération haute, se joue de la défense et vient trouver le chemin des filets. Les Parisiennes donnent le ton. La joie durera un bon quart d'heure. Après un arrêt relâché de Barbora Votikova, la gardienne fauche l'attaquante lyonnaise, penalty contre Paris. Wendie Renard égalise. Nos Parisiennes s'effacent doucement, jusqu'à la sanction directe, dix minutes plus tard. Nouvelle erreur de la gardienne parisienne, qui relance son six mètre dans les pieds d'Ada Hegerberg, trouve Catarina Macario dans la défense surprise. L'OL prend l'avantage. Les actrices rentrent aux vestiaires, sans grande occasion des deux côtés.


Ne pas baisser la tête


Au retour sur le terrain, le soleil ne revient pas sur les joueuses de la capitale. Pire, c'est la troisième boulette pour Votikova. Une simple passe en retrait se transforme soudainement en cafouillage. Macario profite de la mésentente entre la gardienne et Paulina Dudek pour inscrire son doublé. Paris veut se reprendre, mais la défense parisienne en difficulté va subir un nouveau contre dangereux quand... la VAR intervient. Sur le corner précédent, une main lyonnaise cachée se fait siffler dans la surface, penalty pour Paris ! Dudek vient réduire l'écart pour garder les siennes dans la course. Le moral semble revenir pour les Rouge et Bleu. Il reste un quart d'heure de jeu et les Parisiennes passent proche de l'égalisation. Le but est annulé pour hors-jeu. La fin de match se stabilise. Le PSG va devoir s'accrocher pour chercher cette qualification, mais on le sait, le Parc des Princes et ses supporters réservent toute leur magie. Rendez-vous le 30 avril sous le ciel de la capitale.